Inventions et Partitas I

Inventions BWV 772
Soixante-huit secondes
de violon solo
Première invention
Notes rapides précises fuguées
Chant de l'instrument plein
manié avec dextérité
Monte descent glisse
glissando trilles croches
Cette musique est pour elle-même
Ni image ni prière
ni couleur ni récit
ni même voix
Ou alors une voix
mais supra-humaine
pour oser un tel chant
La pensée s'épuise
l'oeuvre note à note
crée le temps
est le temps
Que reste-t-il l'écoute pure
Musique écriture et lecture
Calme leçon
Deuxième invention
...  Jean-Sébastien.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Cœur ouvert XI

Et si pas maintenant, quand ? Arendt et Heidegger, par Emmanuel Faye