Dernière Séance


Cet auteur, “C”, il avait commencé il y a presque un an à se prendre au jeu des métamorphoses. S’il y avait bien un thème, s’il fallait nommer cette chose, oui, il faudrait parler de cela, ou plutôt, de celui qui se transforme.

L’avantage: fourre-tout, on peut tout y faire, plein de possibles, changements, mutations. Cela cache peut-être une réelle recherche de changement... de vie! Ecrivain ou ... ? “C” cherche à tâtons à changer quelque chose dans sa vie par l’écriture. Pour l’écriture? Probablement pas.

L’inconvénient: c’est le caméléon! De quelle couleur est-il aujourd’hui? Quelle est sa forme? Il faut parfois s’arrêter, se fixer une forme.

Une forme! Ou plusieurs: nouvelles, plutôt longues, ou alors micro-fictions de moins d’une page, mais aussi des fragments d’un futur roman monstre, roman-monde.
Car “C”, aime balayer le réel à large spectre.
Sociologie, dites-vous? Au minimum.
Peu de goût pour l’auto-biographie, ou alors de manière très détournée.
Les choses avec lesquelles il se sent à l’aise: le monologue, les descriptions, les bouts d’essai.
Celles avec lesquelles il y a encore du chemin à faire: l’incarnation des personnages.
Trop cérébral au début, je crois que “C” a évolué. Nous verrons: work in progress.
Une filiation: Céline, mais à présent, il n’est sûr de rien.

Il voudrait juste devenir lui-même.

-----
Séance de clôture de l’atelier d'écriture, 2è série, 29 juin 2012. Finaliser la nouvelle. Réécriture. Gratter l’os, bien mettre en place, l’intrigue, travailler sur la montée, climax. Résolution du conflit ou pas, dénouement. Contre quoi le personnage se bat-il? Quel est le noeud du texte?

Lecture de la nouvelle de chaque participant. Voir le texte de “Dernière Danse”.

Bilan de l’atelier: projetez-vous, comme si vous lisiez un auteur inconnu. Que se cherche-t-il dans vos écrits? Quels sont les thèmes, les formes, les mots? Que s’est-il révélé en vous?

Georges Perec: le champ sociologique (le monde réel), le champ autobiographique, le champ de la fiction? Quelle est votre pente? Votre filon?
Pouvez-vous citer un ou deux auteurs avec lesquels vous vous sentez en filiation?


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Cœur ouvert XI

Et si pas maintenant, quand ? Arendt et Heidegger, par Emmanuel Faye