Ring (pré-projet romanesque I)


Journal : 22 mai, dans le Thalys, de retour de Paris

Aude me demande des idées pour un roman… je veux bien… des idées à remplir mon cerveau mal fait, défait, il y en a, mais pas de quoi écrire une histoire blanche linéaire autofictionnelle, la romance d’un amour déçu, tendance, non non non ! je ne veux pas, plus, cela ne me ressemble pas, cela ne vous regarde pas.

Je veux écrire sur les Transmigrations des Communautés Urbaines unies par les voies de communication rapide, et des cultures mixtes, bigarrées, qui y naissent, y meurent, à la vitesse des modes. Exemples :
Les Parisiens de Bruxelles, une communauté d’ingénieurs financiers, d’informaticiens, de fonctionnaires européens, d’artistes, d’auteurs… 
Les Américains de Paris (principalement des auteurs, comédiens, cinéastes et des lieux emblématiques : librairie Shakespeare & Co), les Japonais de Paris (communauté à étudier)…
Sans oublier : les aliens de Los Angeles, la suburbia totale (Credits : Bruce Begout – Suburbia). L.A. on n’y coupera pas, au moins comme référentiel, il faudra survoler la carte interminable des quartiers de la guerre subversive totale de cette suburville-monde (un autre exemple éclairant pourrait être Sao_Paulo). L’idée de la carte de L.A. m’est venue en découvrant les affiches du film « The Call » dans le métro parisien.
Tout cela en mélange des langues, malaxe des viandes, en suivant les axes des villes périphériques, des « edge cities » (beau titre pour le roman : « Loving Edges”).

Je veux écrire sur les habitants décalés de la suburbia-monde, du monde suburbicaire (rire). Mais d’abord définir les éléments du décor, la topographie, les espaces :
Les autoroutes péri-urbaines (source : ce roman total à la gloire de Londres de Iain Sinclair, l’épopée de la Motorway 25 - la « M25 », qu’est « London Orbital ») ; refaire le coup avec « Brussels Orbital », le Ring de Bruxelles – rien de plus poétique qu’une géographie littérale / littéraire, en photos et mots pour mieux voir, comme si nous parcourions, automobilistes, le Ring en « réalité augmentée » à travers nos appareils nomades (GPS, téléphones, bientôt : lunettes Google), pour mieux lire cet univers des bords d’autoroute et l’anthropologie de ses tribus en nomadisme perpétuel. Le Ring, nouveau cercle de l’Enfer ? Les signalisations, talus, débranchements, montées, béton, herbe, où la vie, où les animaux (mais lesquels : ni chiens, ni chats, les insectes, les oiseaux), où les gens, forment une société qui nait, vit et meurt avec les cycles des heures de pointe, des heures plus calmes, de la journée, de la nuit, qui tourne et tourne, et tourne, dans l’habitacle des voitures de haute précision, sans but, simplement : alimenter en flux de consommables (voitures, camions, gens) l’être des autoroutes, l’organe crée la fonction.
Mais aussi : les stations de métro et les cafés (Paris), les cafés, les hôtels, les théâtres, les expositions, les cafés concerts, la poésie vivante, le spoken words, le slam, la chanson française, les librairies, les téléphones mobiles et leurs usages d'art et d'essai, les bouts de vie, les attouchements, les baisers sans lendemain et puis aussi des relents du passé comme d'une maladie qui ne passe pas… 


Quelque part sur le Ring Est  (Ring Oost) de Bruxelles, n'importe quel jour, n'importe quelle heure.
---
"Ring" est un pré-projet romanesque des MdC, qui sera livré en feuilleton (notes de carnet d'écrivain) sur ce blog à partir d'aujourd'hui jusqu'à fin juin 2013. Le but du jeu: le projet de roman ne verra peut-être jamais le jour, mais le pré-projet ira jusqu'à son terme naturel, son "gate": la décision de poursuivre par un projet d'écriture dont les idées, structures, personnages, enjeux, auront été formulés explicitement, puis pesés, commentés, évalués, dans ce travail. En somme, appliquer les techniques de gestion d'un projet à l'écriture du roman, le stade actuel, définition du "case" et évaluation de ses "bénéfices".

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Et si pas maintenant, quand ? Arendt et Heidegger, par Emmanuel Faye

De Clichy à Laeken