Coeur ouvert (Zéro)

Le texte suivant rédigé le 16 mai 2013 est antérieur à Coeur ouvert I, publié ce jour 3 juin ; cette version à été aussi mise en Voix Off par Sandrine Debiez le 23 mai, accessible directement via ma page SoundCloud ou un lien de ce blog.

Curieusement, ce texte trouve des prolongements inattendus dans le pré-projet romanesque "Ring", auquel je décide de le rattacher séance tenante ;  c'est peut-être un poème que le narrateur, le professeur d'histoire américain expatrié à Bruxelles, improvise un jour dans sa voiture en roulant sur le Ring.
---

Coeur Ouvert Zéro
(titre alternatif: Coeur Ouvert / Coeur Fermé)

Elle
Et écrivons encore ce qui peut s'écrire.
Que diriez-vous de décrire vos cœurs / votre cœur?

Lui
Bien sur, écrivons, écrivons
Oui pour mon cœur de ... pierre, pierre à feu...
Plus tard. Demain peut-être
Ce soir : spectacle du kunstenfestivaldesarts : « Mélanie Daniels », de Claude Schmitz à la Balsamine.
Mon cœur mon cœur, fais un vœu
Attends que ton rideau rouge se déchire.

Sans que les corps s'emmêlent
Sauf dans le naturel du langage

Sauf dans la transformation des corps par la parole.

J'écris ça ici :

Cœur ouvert / Cœur fermé

Nous attendions l’ouverture de « Melanie Daniels ».
Une amie m’a expliqué un concept : Sclérocardie,
C’est un mot à elle. Merci J.

Du grec : scléro-cardie. La dureté du cœur

Dans l’Ancien Testament, Dieu est responsable de la sclérocardie de Pharaon (Exode). Le cœur des hommes est aveuglé par Dieu lui-même pour les empêcher de voir le mal qu’ils causent, et par une ruse de l’histoire ou de la théologie, la cause du Peuple Elu pourra avancer sous l’effet indirect de cet aveuglement.

Dans le Nouveau Testament, la sclérocardie est le résultat d’un défaut moral. Dieu n’y est plus pour rien. Les pharisiens ont le cœur endurci, ils restent insensibles au cœur de Jésus, ne lui font pas confiance. La dureté de cœur des hommes face au Sauveur, est un problème moral, doublé d’un défaut épistémologique : le refus de connaître la cause de leur dureté de cœur. Car s’ils en connaissaient la cause par la raison, ils devraient s’en libérer et reconnaître Jésus. Mais ils ne peuvent se connaître. Le défaut moral est redoublé : le refus de connaître résulte d’un enfermement moral. La question du mal : dans le cœur de l’homme.

Cœur fermé. Dureté. Refus de l’amour d’autrui, et de l’amour vers autrui.

Cœur ouvert.

Je parle à J. de l’ouverture du cœur aux autres, de mon chemin de vie bouleversé,
Traversé de fulgurances
De rencontres
De doutes
De lumières

Gnosticisme et Lumière
Soi et la lumière
Elle me dit : c’est une nouvelle religiosité
J’ajoute : le "petit Soi" qui permet de rejoindre le Soi

Peut-être

Merci J.

Et puis, mon cœur, touché par la grâce de Melanie Daniels.
Par sa folie.

Cœur ouvert / Cœur fermé
L’amour se voit-il à cœur ouvert, à cœur fermé ?
Se dit-il le cœur endurci ? Se pratique-t-il en systole ou en diastole ?

Le cœur, organe de l’âme, souffle.
Anima Animus
L’âme
Le souffle
Le cœur pneumatique
Le cœur respire
Il respire
Il respire
Il respire

Plus tard j’ai dit :
Travailler les textes dans un corps à corps acharné, désespéré, chaotique, tremblant, stuporeux, schizoïde, métamorphique mais toujours vrai, dans l'émergence d'une parole qui se donne à lire, entendre, clamer, écouter ; brinquebaler de par le vaste monde de nos entrailles à vos oreilles et vice-versa, et vice-versa

De vos entrailles à nos oreilles, vos cœurs – mots,
vos cœurs – tripes,
vos cœurs – viandes,
vos cœurs – sang,
vos cœurs – sperme,
vos cœurs – sueurs,
vos cœurs – humus,
vos cœurs – racines,
vos cœurs – tranchés,
vos cœurs en papillotes, à la moutarde, à l’échalote, au vin
vos cœurs à déguster
un verre de Chianti à la main
vos cœurs – mange-moi
vos cœurs – baise-moi
vos cœurs – aime-moi
vos cœurs – sortilèges liens vers la source le souffle le pneuma l’âme le Soi

Anima Animus

L’amour.

L’amour
Entre sclérocardie et leptocardie
Entre toi et moi
Entre inspire / expire
Va et viens dans le creux de mes reins
Le cœur tient bon
Rue
Hue
Jure
Jus
Suc
Flux
Saxe
Sexe
Xanax
Apranax
Appomatox, Virginia
Où les cœurs de nombreux braves reposent
Sud contre Nord
War between the States versus
Civil War
Confederates versus
Yankees
Last battle of the War
Virginia, Virgin Queen
Heartless
Hear my Heartbeat Queen Mother
Childless Mother
Virgin Queen
For you brave hearts die by thousands
And thousands

William Faulkner : “The past is never dead. It's not even past.”
“Wonder. Go on and wonder.”

I am an Idiot.
And a Foul.
And a lost soul.

Dans les plaines
A l’ombre des peupliers
Sous les mottes grasses
Les cœurs reposent par milliers
Les cœurs des braves les nôtres les vôtres les vôtres les nôtres les vôtres les nôtres reposent reposent par milliers dizaines de milliers incandescents fluorescents captivants d’amours à jamais tus nus perdus en ruts en buts chutes des cœurs dans les caveaux de la terre fertile de ma mère la terre ma mère la terre la mère la mère


La dualité du coeur ouvert / coeur fermé vue dans le prisme des drapeaux de l'Union et de la Confédération, unis et désunis, une fracture qui traverse la vie du narrateur de "Ring". Il est clair que ce personnage a vu aussi la pièce de théâtre "Melanie Daniels" mais je ne l'ai pas croisé. Il a du venir un autre jour.

Une variante du début du texte existe mais n'a pas été retenue, elle n'est plus cohérente avec la voix du Narrateur de "Ring" qui s'approprie ce texte.
Je la signale ici pour les amateurs de notes et variantes.
--

Je croyais faire partie des gens sérieux
Consultant, banquier
J’ai été incendié
Trashed, expelled out of the system, derivatives my dream, forex my nightmare, options & futures my codes, systems, processes,
I was in the machine and now I am missing it
Vous écris en costume rayé, chemise bleu ciel, cravate lignée noire

Mon uniforme ma peau

Car rien de mieux à faire

Voudrait redevenir corps-machine, rouage à skylines vertigineux, Londres, New-York, Dubaï, Hong-Kong

Voudrait chanter avec les Crows et les Crees et les Navajos et les Hopis

Chanter le mescal la psylo le peyotl

Mourir à chaque instant

Split brain

Sans que les corps s'emmêlent
Sauf dans le naturel du langage

Sauf dans la transformation des corps par la parole.

J'écris ça ici
...


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Cœur ouvert XI