Seroxat TM 20 mg (Paroxétine) - Jour 1


Prise à deux heures du matin. Atteint sa concentration maximale en quatre à cinq heures par métabolisme hépatique. Quatre heures plus tard, réveil hypertonique, vigilance maximale, corps rapide, mental tourné vers l’action immédiate : pensées, priorités, plan, exécution, action et feed-back par l’auto-observation.
Réaction instantanée du corps. Déjà, si rapide ? J’imagine les récepteurs post-synaptiques de neurones à sérotonine bloqués par la diffusion de ce dérivé de la phénylpipéridine. « Rational Drug Design », première classe de psychotropes conçue en fonction d’une cible moléculaire dit-on.
Pause.

Tenir des notes, se remettre à écrire, observer les effets.

L’habituation du corps prendra deux à trois jours, et puis, évolution de la courbe de réponse physiologique en fonction de la concentration avant d’atteindre le palier en deux à trois semaines. Libération des fonctions cognitives et du jugement (préfrontal) suivront. Quelle est la demi-vie du produit?
Mystère du corps, comment expliquer le déficit en sérotonine ?
La Paroxétine est la drogue du bonheur.  
Les noyaux cellulaires de production de la sérotonine sont situés dans le tronc cérébral, dans le cerveau « reptilien », régulation du sommeil, de l’humeur. Lien avec les comportements instinctifs de survie : fight, flight, freeze. Vient une agression extérieure, un stress. Mais long, continu.
Réponse sur-adaptative au stress. Dérégulation.
Humeur kaput.

Alors la drogue du bonheur, invention miraculeuse, l’inhibition de la recapture sélective de la sérotonine, médecine douce, on laisse les neurotransmetteurs agir plus longtemps dans la fente post-synaptique, la sérotonine va pouvoir agir plusieurs fois en stimulant les récepteurs de ces noyaux obscurs du tronc cérébral. Et donc : plus de potentiels d’action, plus de réponse électrique provoquée (pompe à calcium et à potassium), plus d’informations en provenance de ces noyaux vers les étages supérieurs du cerveau, vers système limbique, émotions, vers cortex.
Où sont les cartes des autoroutes de l’information dans le cerveau ?
Le chef de projet a mal fait son travail; les développeurs n’ont pas laissé la documentation, le projet est mal abouti. Les schémas de conception sont perdus ; il faut tout reconstruire à rebours, découvrir par tâtonnements.
Allez ! On vire Dieu, pas capable.
Au boulot !


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Et si pas maintenant, quand ? Arendt et Heidegger, par Emmanuel Faye

Cœur ouvert XI