Nelle (Atelier Petites Annonces V)

Tu apparais entre chacune de mes lignes Nelle
tu disparais derrière les tentures écrues Nelle

Chaque fois que le geai sifflote dans les jardins
que tu habitais, j’entends Nelle ! Nelle !

Ce matin je me suis fait un thé
avec la bouilloire japonaise en fonte
que tu avais ramenée, Nelle

Il n’en faut pas plus pour qu’un ombre
passe devant mon soleil, Nelle
tu danses la nuit nue sous la Lune fauve, Nelle

Demain, c’est promis
je te ramènerai des couques au beurre
de chez Lamme Goedzak
Nelle

Qui étais-je pour toi
mais un soupir dans le vent du Nord
Nelle

Tu m’as quittée, petite fille perdue sur la route du cœur
le long des canaux remplis de nuages Nelle

Revenue dans mon silence
mes nuits qu’éclaire une lampe grise
devant l’écritoire où tu apparais enfin
Nelle ! Nelle !


Credit: Les Carnets de Cassandre http://carnetscassandre.canalblog.com


-----------
Atelier d’écriture “Petites Annonces”
Le Coin Bleu, Geneviève Damas

27/04/14


Lecture #4 – Philippe Soupault, Georgia (1926)

Je ne dors pas Georgia

Je lance des flèches dans la nuit Georgia

j'attends Georgia

Le feu est comme la neige Georgia

La nuit est ma voisine Georgia
J'écoute les bruits tous sans exception Georgia

je vois la fumée qui monte et qui fuit Georgia

je marche à pas de loup dans l'ombre Georgia

je cours voici la rue les faubourgs Georgia

Voici une ville qui est la même

et que je ne connais pas Georgia

je me hâte voici le vent Georgia

et le froid et le silence et la peur Georgia

je fuis Georgia

je cours Georgia

Les nuages sont bas il vont tomber Georgia

j'étends les bras Georgia

je ne ferme pas les yeux Georgia

j'appelle Georgia

je t'appelle Georgia

Est-ce que tu viendras Georgia

bientôt Georgia

Georgia Georgia Georgia

Georgia

je ne dors pas Georgia

je t'attends Georgia


Proposition #5 – Ecrire dix phrases qui se terminent par un prénom
(de quelqu’un que vous ne connaissez pas)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Et si pas maintenant, quand ? Arendt et Heidegger, par Emmanuel Faye

Cœur ouvert XI