Sunday, 31 August 2014

La Ville d'Arc I. Monnaies (archives: 1996)

L'Etat fixe les valeurs des espèces monétai­res en circulation grâce à une monnaie de compte, le briscourt. L'or constitue l'étalon monétaire. Le prix actuel d'une once d'or pur (28 gram­mes) est fixé à un briscourt.

Les monnaies en circulation sont le ducat, une pièce d'or mêlée à de l'argent, frappée d'un côté du Pégase et de l'autre côté d'un navire; le florin, une pièce d'argent frappée d'un côté du Pégase et de l'autre côté d'une grappe de raisin; la lire, une pièce d'argent mêlé à du cuivre frappée d'un seul côté d'un épi, et le rond, une pièce de cuivre avec très peu d'argent, frappée d'un seul côté d'un poisson.

Les cours sont fixés au taux suivant :
1 Rond X 100 = 1 Lire
1 Lire X 10 = 1 Florin
1 Florin X 20 = 1 Ducat
1 Ducat X 12 = 1 Briscourt.

Sachant que le salaire normal d'un ouvrier journalier est d'un florin (un manoeuvre, un docker, un ouvrier agricole), on peut en déduire qu'une année de travail, à raison d'environ 24 jours ouvrables par mois, représente un peu plus de la valeur d'un briscourt.

Les lires et les ronds sont frappés à différentes valeurs, unité, cinq, dix et cent.
Les florins et les ducats sont frappés à l'unité.
La très grande majorité des pièces qui circulent sont des ronds et des lires. Posséder des florins est un signe de richesse. Posséder des ducats est un signe de très grande richesse. Par définition le briscourt est une monnaie qui ne circule pas.

Pour le Maître du Jeu, la maîtrise d'un système pareil peut poser des difficultés. En réalité, 99% des transactions dans la vie quotidienne se font en ronds et en lires. La valeur monétaire est une notion complexe dans un univers où n'existe pas l'uniformité du papier-monnaie. Le Maître du Jeu devra garder présente à l'esprit l'idée qu'un florin, bien que valant au sens arithmétique du terme 1000 ronds, en vaut en réalité un peu plus,  car mille pièces de cuivres (avec une infime trace d'argent), ne remplacent pas une pièce d'argent pur. Le métal a une valeur en soi, et l'existence de plusieurs systèmes de numéraire renvoie à des différences sociales. Bien qu'en valeur, le salaire quotidien d'un ouvrier soit d'un florin, le payement ne s'ef­fectuera presque jamais dans ce métal. L'ou­vrier recevra 10 x 100 ronds ou 10 x 1 lire ou 1 x 10 lires, ou toute autre combinaison de ronds et de lires, en lieu et place de l'uni­que florin.

Pour comparer avec les monnaies d'au­jourd'hui, le Maître du Jeu peut consi­dérer qu'un rond, la plus petite valeur dis­ponible à Arc en 998 AT, vaut un franc belge 1993, soit environ 17 centimes de franc français 1993 (note 1). Le Maître du Jeu peut égale­ment se faire une idée du coût de la vie à Arc, en sa­chant que le prix d'un kilo de pain est de cin­quante ronds environ, celui d'une bière dans une taverne d'environ vingt ronds, et qu'il en coûte plus de deux cent ronds pour une livre de viande de porc.

A titre de comparaisons, voici quelques exemples de revenus moyens annuels:

250 F pour un manoeuvre, ouvrier journalier, apprenti, batelier, docker
400 F pour un artisan, ouvrier spécialisé, marin au long cours
750 F pour un petit commerçant, contremaître, officier de la Prévôté
1000 F ou plus, pour un maître-artisan, petit bourgeois, aubergiste réputé.
(note 2)

Les revenus de la haute-bourgeoisie et de la noblesse se comptent au moins en plusieurs dizaines de milliers de florins, sans compter ceux qui échappent au fisc par centaines ou par milliers. On murmure qu'il y aurait de très grosses fortunes personnelles dont les revenus dépassent le million de florins et même le million du ducats, un chiffre inimaginable!

Il y a de nombreuses banques à Arc, les deux plus importantes sont la Banque Du­cale Arcel­loise officielle, et la Ban­que Khrouz, une ban­que privée. Les banques garantissent des moyens modernes de payement pour les transac­tions impor­tantes entre hommes d'af­faire, les lettres de crédit et les lettres de change. Le voyageur qui vient d'un monde étranger à l'Archipel peut échanger ses devises dans les banques, le change se faisant en fonction de la qua­lité du métal des pièces. Grosso mode, il y a équivalence entre une pièce d'or "standard" et un ducat, et une pièce d'argent "standard" et un florin. Par contre les piè­ces de cuivre ne valent rien.

Les banques prélèvent 2% pour les opéra­tions de change. On peut également chan­ger des gemmes, mais dans ce cas la Ban­que pré­lève une commission de 5% sur la va­leur des pier­res, pour frais d'expertise. La plupart des commerçants refusent le paye­ment en gemmes, ainsi que les pièces frappées à l'étranger.

Nous conseillons au Maître du Jeu de veiller attenti­vement aux possessions mo­nétaires et magiques du Personnage Joueur qu'il voudrait faire passer dans le monde d'Arc, ceci afin d'éviter tout déséquilibre. Contrairement à d'autres uni­vers de jeux médiévaux-fantastiques, Arc est un monde où l'or est très rare, la magie inaccessible au commun des mortels et les créatures fantastiques quasi inexistantes.



Vieux Ducats conservés dans la Salle des Monnaies de la Mairie d'Arc - d'après les travaux de l'Ecole du Matérialisme Historique & Objectiviste (après la Révolution du Millénaire), il s'agirait de pièces ayant une origine pré-arcelloise, dite de "la Neuvième Croisade"
Courtesy Wikipedia - Ducats vénitiens

Notes



"Le Roman d'Arc" une création originale de Christo Datso et de Henry Krutzen (Editions Bruocsella, 1996), campagne de jeu de rôle conduite de mai 1987 à 1993, publiée en mai 1996 (tirage limité).

(1) soit, un peut moins de 25 centimes d'€; un florin arcellois vaut donc environ 25 €. 
(2) nous remarquerons qu'Arc est une société plus égalitaire que celui que nous connaissons.

No comments:

Post a Comment