Articles

Opéra VI - Le Roman d'Arc - Cinquième tableau : Effroyable sentiment

Image
Les gars, vous allez déguster à présent. Vous croyiez vous la couler douce avec une opérette ? Non, il s’agit d’un Opéra ! Osons-le dire, plus grand, plus fort, plus total qu’une Tétralogie bien connue. Les dés vont chauffer.

Chasses subtiles III (Anthropocène)

Image
Chasses subtiles (Visite à Wilflingen, I)
Le titre de cette « série » est emprunté à un livre d’Ernst Jünger (1895-1998), écrivain allemand, passionné d’entomologie[1]. Les images proviennent de l’album Kunsform der Natur du biologiste Ernst Haeckel (1834-1919), inventeur du concept d’écologie. Il s’agit dans les deux cas de liaisons établies avec le règne vivant et sa description, la nomenclature. Quels sont les insectes, mousses, lichens ou champignons qui forment la trame de ces chasses subtiles ?

Opéra V - Le Roman d'Arc - Quatrième tableau : Bleu Nuit

Image
Entends mon frère ces cris de terreur qui déchirent le ciel. C’est l’heure bleue, l’heure des phindars… N’aie pas peur. Viens ! Toi aussi, rejoins la Fraternité et tu n’auras plus jamais peur.

Théâtre des Opérations, Juillet '17

Image
Journal de la Rêvolution
Au sommaire de cette édition de Juillet du « Journal de la Rêvolution », vous trouverez quelques essais et discussions sur des thèmes comme l’avenir du travail, l’individu et le collectif, le paradoxe de Fermi, ou une critique de l’antitotalitarisme, ainsi que les rubriques habituelles de fin de billet : extraits de l’Agenda de la Pléiade il y a soixante ans, remerciements et liens vers les épisodes précédents du journal. Par ailleurs, un scénario se construit en parallèle, mettant en scène des personnages d’une série des Marvel Comics autour des figures emblématiques de Galactus et du Silver Surfer. Allez donc savoir quelle est la trame la plus importante du Journal : les diverses analyses et commentaires ou les aventures d’un super-héros ? Bonne lecture.

La prairie (La saga d'Ebenézer Jones V)

Image
La prairie (La saga d’Ebenézer Jones V)

Les MdC présentent un nouveau conte de La Saga d’Ebenézer Jones :
La prairie
avec Ebenézer Jones dans le rôle principal accompagné de la ravissante Sarah Vaughan Trevor-Jones dans un des rôles les plus piquants de sa carrière. On y découvrira des paysages somptueux filmés en Technicolor® et Cinémascope®

Cœur ouvert XI

Image
Ce billet s’inscrit fortuitement dans une « série » de textes qui court de juin 2013 à janvier 2014, interrompue depuis et intitulée « Cœur Ouvert ». Il s’agissait de textes de forme plutôt poétique qui cherchaient, je crois, à répondre à mon besoin impérieux de recherche d’une vie intérieure plus juste. Ce dernier texte est par contre un retour de l’atelier d’écriture Corps & Ames animé par Milady Renoir, deuxième épisode d’une série à laquelle j’ai eu l’occasion de participer. L’épisode précédent de mars 2017 concernait : Des Têtes & des Visages. Le sujet de l’atelier dont je vais rendre compte concerne on s’en doute le cœur. Je ne reviens pas sur les conditions d’écriture propre à chaque atelier et m’en vais directement présenter ces textes bruts, à peine retravaillés. J’ajoute quelques notes contextuelles à la fin du billet.
« Les grandes pensées viennent du coeur » Pascal

Notes sur un « brulot » climatique – le papier du NY Magazine et quelques réactions « à chaud »

Image
L’article par lequel le « scandale » arrive, un papier publié dans le New York Magazine du 9 juillet 2017 par David Wallace-Wells : The Uninhabitable Earth… sooner than you think http://nymag.com/daily/intelligencer/2017/07/climate-change-earth-too-hot-for-humans.html