Les Métamorphoses de C. II

Le blog des Métamorphoses de C. a deux ans !

Le 24 décembre 2011 j’y postai un premier billet « à programme », suivi le 3 janvier 2012 d’un premier billet d’écriture.

Depuis cette date, le blog a grandit, s’est peu transformé, fidèle à l’architecture des « Carnets » définie comme une série de sources, physiques ou électroniques, servant de support à différentes approches de l’écriture ; il s’est développé d’une façon organique ou opportuniste, sans plan général, comme un atelier à ciel ouvert occupé par de multiples artisans qui vont, qui viennent selon leurs intérêts du moment. La matériau utilisé, les formés qui y sont créées, les arrangements de mots, de phrases, d’unités de discours, sont le plus souvent déversées à l’état brut de la page physique du carnet ou du document électronique vers la page internet.

Deux ans après sa création, je « persiste et signe ». Ce projet me convient parfaitement, je ne renie rien, j’en assume toutes les imperfections.

Cela dit, je reste plus que jamais attentif à la structure sous-jacente du blog, telle qu’un lecteur totalement extérieur peut l’appréhender à travers les indications catégorielles, les mots-clés, les marqueurs du texte (les « tags », bel outil de gestion documentaire), que je vais analyser après deux années de production. 

Pour commencer, quelques données quantitatives sur « Les Métamorphoses de C. » 

A date, pour sa 738è journée d’existence, il y a 317 billets publiés, y compris celui-ci, soit un texte mis en ligne presque tous les deux jours (le ratio est de 43%). Par année, cela donne : 1 billet en (2011), 178 en 2012 et 138 en 2013.

S’il fallait rassembler tous ces textes en un livre (disons dans un Gallimard, coll. Blanche), intuitivement, je crois qu’on obtiendrait un volume de quatre à six cent pages. Lorsque je célèbrerai la troisième année d’existence des MdC le 31 décembre 2014 prochain (si Dieu me prête vie), je me promets d’avoir rassemblé toutes ces pages en un seul volume électronique, pour me faire une idée précise de la quantité d’informations qu’il contient. Rendez-vous est pris.

En terme de fréquentation, le site approche les trente mille « hits » (mes propres manipulations sur le blog sont exclues du comptage), ce qui représente en moyenne un peu moins d’une centaine de connexions par jour, ou environ 2800 par mois. La fréquentation s’est accélérée fin 2012, début 2013, avec des pics importants de volatilité, parfois d’un jour à l’autre, d’une semaine à l’autre, d’un mois à l’autre. Le trend est toutefois assez clair, et si je le projette linéairement, je devrais arriver à une moyenne de 4000 pages accédées par mois vers l’été de l’année prochaine. 

Lorsque je regarde le détail des données de monitoring fournies gracieusement par les outils de Google Analytics intégrés dans la gestion du blog (Blogger ayant été racheté par Google), j’observe des données assez curieuses, sur lesquelles je reste dubitatif. Une proportion importante des « hits » provient assurément des robots, des programmes qui indexent le web en permanence. Par exemple, 28% du trafic dirigé sur ce site vient de programmes qu’on appelle des headless WebKits, c’est-à-dire des Web Browsers (comme Safari, Chrome, Firefox, Internet Explorer etc…), mais sans interface, conçus pour automatiser la lecture ou le test de pages web. Le nom du kit de développement apparaît dans les statistiques, il s’agit de PhantomJS, un outil destiné à écrire des scripts en JavaScript ou en CoffeeScript. L’origine de ces programmes est multiple, j’en ai identifié qui proviennent du site www.vampirestat.com qui fait de l’analyse de ranking de pages, à destination d’annonceurs commerciaux. Le nom du domaine sur lequel se trouve le site des MdC, blogger.be occupe ainsi, d’après vampirestat, la 2794è place mondiale dans le trafic des sites web et aurait une valeur estimée à un peu plus de 3 millions de dollars US. Parmi les pays à l’origine des connexions vers le blog, la Russie apparaît en quatrième position, la Chine est en huitième position et le Pakistan en dixième position. Je doute d’avoir des lecteurs humains dans ces pays. J’en conclus qu’environ un tiers des lectures de page des Métamorphoses relèvent de la machinerie interne du Web, avec des motivations de nature commerciale pour la plupart, et d’autres moins claires (la Russie, la Chine). Qu’en est-il du reste ? Les sites les plus souvent référencés à la source de l’accès au blog sont, sans surprise, facebook, suivi de google.fr, google.be et google.com. Les pays en tête de l’audience sont la France, avec plus du tiers des pages accédées, suivie de la Belgique (un quart) et des USA (environ 15%). D’autres pays comme le Royaume-Uni, le Canada ou la Grèce arrivent dans le top 10, ce qui me paraît normal en terme de contenu et/ou de langue.

Les mots-clés les plus souvent utilisés dans les moteurs de recherche qui ont amenés des internautes sur le blog, sont, dans l’ordre : ‘moebius’, ‘edward hopper’ ou ‘hopper’, ‘finance’, suivi de ‘christo datso blog’, ‘les metamorphose de c.’ et ‘ring bruxelles’.

Il y a très peu d’interactivité sur le blog, 35 commentaires et une personne enregistrée parmi les « suiveurs » (followers).

L’analyse en terme de contenu des 317 billets publiés se fait en fonction des marqueurs de texte (les « tags ») et de groupements de marqueurs (les objets de « configuration des labels » dans blogger qui apparaissent avec les tags à droite de la page). La grande majorité des textes est rédigée en français, un dixième en anglais. C’est un trend mineur mais significatif des MdC que ce désir d’écrire directement en anglais, de temps à autre. 27% des billets sont classés dans des « fictions » plus ou moins abouties, plus ou moins complètes, nouvelles isolées, cycles de mini-nouvelles ou fragments de romans. 18% des billets ressortent du « journal », étant entendu que souvent les MdC mélangent dans un même texte des attributs fictionnels, autofictionnels ou documentaires. Le genre dominant d’écriture des MdC est bien la fiction, au sens large du terme, sans être écrasant, puisque parmi les « artisans » évoqués au début de ce billet, il y en a qui essayent parfois l’écriture poétique, théâtrale, scénaristique, pamphlétaire, documentaire, journalistique …

Les « thèmes & variations » les plus souvent rencontrés sur le blog renvoient, dans l’ordre, à : la Grèce, l’écriture, Bruxelles, Marilyn Monroe, Louis-Ferdinand Céline, le cinéma, les livres, Paris, l’amour, Marguerite Duras, la science-fiction, le cœur, la mémoire, Londres…  Voilà qui dresse une carte sémantique brute des préoccupations, intérêts, sujets abordés depuis deux ans par les MdC. Si j’en faisait une carte mentale, on y verrait trois groupes : d’abord les villes ou les pays parcourus dans la réalité ou l’imaginaire (Grèce, Bruxelles, Paris, Londres), les auteurs de littérature ou les personnages qui m’inspirent (Céline, Duras, Marilyn Monroe), et les thèmes qui nourrissent toute cette activité (l’écriture, les livres, le cinéma, la science-fiction, l’amour, le cœur, la mémoire…)

 Ainsi que je le rappelais, le « programme » des MdC était décliné il y a deux ans en un certain nombre de « Carnets ». En voici la liste complète, établie à l’époque, et commentée. Sans surprise, « Carnet vol. II » est le support privilégie d’écriture du blog avec 46% des entrées, suivi par « Carnet vol. I » avec 25% et « Carnet vol. III » avec 22%. Les autres carnets occupent une place tout à fait marginale dans la vie du blog, et un certain nombre d’entre eux n’ont pas encore eu un seul article publié (Carnets VIII, IX et X). Cette division en « Carnets » sera je pense de moins en moins pertinente à mesure de la vie du blog et du développement de projets d’écriture spécifiques et aboutis.

Journal d’Atelier - Carnets vol. I contient les retranscriptions de mes notes manuscrites prises sur le vif des ateliers au crayon noir dans les Moleskine ; la chose écrite telle quelle ou à peu près, retouches et corrections évidentes mises à part, au fil chronologique des séances d’atelier d’écriture. Ce carnet contient en outre des introductions, des commentaires, rédigés après la retranscription des notes manuscrites.

Fragments, fiches, pensées - Carnets vol. II contient les retranscriptions des brouillons, idées, miscellanées qui se bousculent sans cohérence hors de ma tête et dont je tente par l’écriture à discipliner le flux. C’est peut-être ici que l’identification de l’écriture à du « work in progress » est la plus pertinente. Des indications de date permettront pour certains passages de faire le lien avec les entrées et les sorties du Carnet I. Pour le reste cela me regarde. C’est mon journal brut, expérimental.

Les Métamorphoses de C. - Carnets vol. III déborde certaines des propositions d’écritures inspirées par l’atelier sous la forme de nouvelles (Quitter Byzance, Le Mur, Brouillages) et d’un début de roman (Août Quatorze). Sur le site, ces carnets correspondent au groupe d’entrée des « Fictions ».

Les Métamorphoses de C. Bande Photographique Annexe du Carnet II – Carnets vol. IV est un document intermédiaire, expérimental, une Bande Photographique qui prépare certaines situations ou personnages repris dans les nouvelles et le roman du Carnet III.

Archives – Carnets vol. V reprend des vieux textes épars rédigés entre 1996 et 1998. Ce sont les plus anciennes traces que j’ai conservées de mes écrits. Pour une histoire de mes rapports à l’écriture, voir les Carnets vol. II.

Critiques dans la nuit – Carnets vol. VI est une reprise d’autres documents d’archives spécifiques, l’ensemble de mes critiques de livres de science-fiction rédigées pour les magasines KWS, Ozone, Galaxies….

Ballons d’essais – Carnets vol. VII est une collection de tous mes articles de fond publiés dans des magasines de science-fiction.

Horizons – Carnets vol. VIII est une collection de tous mes textes de fiction publiés en fanzine ou anthologies « papier »

Donjons – Carnets vol. IX est une collection de mes scénarios de jeux de rôles

Arc – Carnets vol X  est le grand roman du jeu de rôle éponyme..

On the Air – Carnets vol XI est une compilation des écrits publiés sur le Web, critiques ou récits de fiction

Live - Carnets vol XII inclut toutes les publications du Blog « Les Métamorphoses de C. » (et la boucle est bouclée).

Pour terminer, le top 10 des billets les plus lus, nous donne ceci , à la date d’aujourd’hui :

Hommage à Moebius 11 mars 2012 (724)
Ring II 27 mai 2013 (323)
Mélanie Daniels 15 mai 2013 (315)
La maison qui regarde le rivage 30 décembre 2012 (191)
Maniac Shadows 5 mai 2013 (179)
Seroxat Jour 2 26 août 2013 (135)
The Long Shadow 23 décembre 2013 (129)
Wemotaci 12 septembre 2013 (122)
High-frequency trading 10 mars 2013 (114)
Théâtre Muet 6 décembre 2012 (109)

Avec le temps, les MdC sont devenues une constellation d'outils sur le Web en plus du blog, qui reste néanmoins la source principale et sure de ce "projet" d'écriture pour le temps présent

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Et si pas maintenant, quand ? Arendt et Heidegger, par Emmanuel Faye

De Clichy à Laeken